La voix de l’opposition

Au sortir de l’été, chacun a à l’esprit des images d’incendies, de cours d’eau au plus bas, de champs jaunis, conséquences de la canicule et d’une sécheresse au long cours. Le changement climatique est désormais une réalité, chacun a pu en visualiser les conséquences. Il n’est plus possible de penser l’action publique sans prendre en compte cette problématique. Il y a les politiques et dispositifs d’Etat, mais il n’est pas question que les communes soient absentes dans l’action. La protection de la ressource en eau, avec un réseau hydraulique souterrain et de surface très dense, doit être une priorité absolue de la commune, tout comme la préservation des surfaces agricoles contre l’arti cialisation. Une profonde réflexion doit être engagée sur l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments, sur la diversi cation des sources d’énergie à diriger vers des ressources locales comme le bois énergie. Si nous sommes favorables au développement du photovoltaïque, cela doit se faire avec les toitures industrielles, commerciales, les ombrières de parking, les délaissés routiers et anciennes carrières, pas en dénaturant les surfaces agricoles. Nous appelons M. le Maire à une prise de conscience, à se saisir de ces sujets majeurs, à en faire une priorité d’action, à en débattre ensemble, au sein des différentes commissions, conseils municipaux, et pourquoi pas avec la population, le monde associatif.


Parmi les autres sujets d’actualité, nous sommes fortement préoccupés par la situation du centre périscolaire du Créneau, déstabilisé dans son action par des crises à répétitions entre les parties prenantes dont la municipalité qui tarde à agir. Autre illustration de cette inaction, la situation du chemin de la Crouzie. Rien ne bouge depuis les dégâts causés sur la chaussée en 2017 par l’exploitant. Qui accepterait de voir l’accès à sa maison, son jardin, ses dépendances, empêché pendant 5 ans, sans véritable information ou action ? Et pourquoi cette absence totale de communication auprès des riverains ?

Olivia Maillebuau – Caroline Crépon-Pillone – Philippe Bertolotti

Contact: salleslasourcensemble@gmail.com